flag
Dans leurs mots: L'histoire de BC Packers
Long lining a gray cod and halibut
Pêche à la palangre d’une morue grise et d’un flétan. Vers 1915.
Archives de la ville de Richmond 1985 4 911
Pêche à la palangre d’une morue grise et d’un flétan. Un gros flétan à bord du Andrew Kelly. L’équipage d’un bateau de pêche à la palangre nettoyant le flétan sur le pont. Regardez un clip qui décrit la pêche à la palangre

« Postes d’appâtage et avançons » – La pêche à la palangre du flétan

Les palangriers pêchent le flétan en larguant au fond de la mer des kilomètres de lignes portant des milliers d’hameçons appâtés.

À mesure que le bateau se déplace, un tambour équipé d’un enrouleur met à l’eau une ligne de fond qu’une ancre tire sur le sol sous-marin. Dans une petite remise appelée poste d’appâtage à l’arrière du bateau, des pêcheurs posent les appâts aux hameçons fixés à l’extrémité d’avançons. de courtes lignes plus légères. Ces lignes sont ensuite fixées à intervalles réguliers à la ligne de fond à mesure qu’elle est mise à l’eau. Une fois les avançons fixés et la ligne de fond presque mise à l’eau, on pose une autre ancre pour que la ligne demeure au fond de la mer où attend le flétan affamé. Lorsque vient le temps de remonter les engins de pêche, les engins de pêche , le tambour et l’enrouleur relèvent la première ancre. Commence alors le travail de rentrer chaque flétan.

Les lignes de fond mesurent souvent jusqu’à 1 mille (1,6 km) de long. Les flotteurs et les mâts de pavillons posés près des extrémités de la ligne de fond permettent aux pêcheurs de repérer les engins de pêche. Les mâts de pavillons, munis de lumières, peuvent mesurer jusqu’à 16 pieds (presque 5 mètres) de hauteur.

Au cours des années, les pêcheurs à la palangre travaillant pour le compte de B.C. Packers ont fourni du flétan aux services de poissons frais et congelés de qualité supérieure de la compagnie.

clover leaf