flag
Dans leurs mots: L'histoire de BC Packers
Membres de l’UFAWU en grève, conserverie Imperial, vers 1960
Membres de l’UFAWU en grève, conserverie Imperial, vers 1960.
Université de la Colombie-Britannique, Collections spéciales, fonds 1352/316/9 FPS
Membres de l’UFAWU en grève, conserverie Imperial, vers 1960 Une ligne de piquetage de l’UFAWU, conserverie Imperial, vers 1960 Des travailleurs déposant leurs bulletins de vote pendant une grève, conserverie Imperial, juin 1973. Des travailleurs déposant leurs bulletins de vote pendant une grève, conserverie Imperial

United Fishermen and Allied Workers Union [UFAWU]

Depuis sa création en 1945, l'UFAWU s’est employé à augmenter le pouvoir de négociation de ses membres et à améliorer les salaires et les conditions du travail au sein de l’industrie de la pêche sur la côte ouest.

À titre de nouveau syndicat, l’UFAWU a concentré ses efforts sur les gains à réaliser au nom des pêcheurs et des ouvriers et ouvrières de conserverie. Il a lutté pour obtenir un prix à la livre pour le saumon et un prix uniforme pour le sockeye sur toute la côte. Le syndicat a également bataillé pour assurer l’égalité salariale des femmes et obtenir une journée de travail de huit heures et le paiement des heures supplémentaires. Au fil des années, plusieurs des gains réalisés par les ouvriers et ouvrières de l’industrie de la pêche l’ont été grâce à des grèves menées avec acharnement. Homer Stevens, d’ascendance grecque, autochtone et croate, était l’un des grands pêcheurs de la Colombie-Britannique. Il a grandi à Port Guichon et est devenu un dirigeant influent de l’United Fishermen and Allied Workers’ Union.

Avec plus de 4 000 membres, l’UFAWU est le plus important syndicat de pêcheurs sur la côte de la Colombie-Britannique. Il protège les intérêts de ses membres en traitant avec les sociétés de pêche et les gouvernements. Il négocie directement avec les sociétés de pêche pour établir les prix des poissons et les salaires des ouvriers et ouvrières de conserverie. Le syndicat exerce aussi des pressions sur les gouvernements pour qu’ils élaborent des politiques de pêche favorables. Par l’entremise de ses délégués aux comités de l’industrie et aux comités consultatifs, le syndicat se fait entendre sur des enjeux tels que la sécurité, la protection de l’habitat des poissons, le contrôle de la pollution, les droits de pêche autochtones et les permis de pêche.

clover leaf